Paire de flambeaux, Paris 1775-1776

Orfèvre Joseph-Théodore Vancombert, maître en 1770

Paire de flambeaux en argent
Début de l'époque Louis XVI
-----
Argent massif (~958/1000)
Orfèvre Joseph-Théodore Vancombert (~1703 - >1786, reçu maître en 1770)
Paris, 1775-1776
H. 27 cm
Poids: 1'241 g (616 + 625)
-----
Le fût en balustre, à huit côtes pincées, repose sur un pied massif très élégamment chantourné, à l'ombilic en cloche décoré de canaux rayonnants ciselés et rudentés de godrons. La réserve en médaillon, prévue pour les armoiries, est restée vierge de toute gravure.
Le binet, à côtes au modèle et à la base renflée moulurée de filets, reçoit une bobèche - d'origine - délicatement polylobée.
-----
Poinçons
Poinçon du maître orfèvre:
- a) Joseph-Théodore Vancombert (Fleur de lys couronnée, deux grains, JTV, un lys) [Dennis II n°336-339, p.108-109; Nocq IV p.85]
Poinçons réglementaires en usage à Paris du 18 novembre 1774 au 13 juillet 1780:
- b) Charge gros ouvrages d’argent (Un grand A couronné) [BP n°486]
- c) Charge or & menus ouvrages d’argent (Le chiffre de Paris) [BP n°487]
- d) Décharge gros ouvrages d’argent (une tête de bœuf) [BP n°488]
- e) Décharge or & menus ouvrages d’argent (Une tête de singe) [BP n°489]
- f) Poinçon de jurande en usage du 15.07.1775 au 13.07.1776 (Lettre M couronnée) [BP n°498]
- g) Poinçon de jurande en usage du 13.07.1776 au 13.08.1777 (Lettre N couronnée) [BP n°499]
Poinçon de contrôle postérieur:
- h) Petite garantie pour les départements, après 1838 (crabe) [Beuque I p.93]

Emplacement des poinçons
sur le premier flambeau (616g):

sous l’ombilic :
- Orfèvre, charge et jurande (a + b + f)
au revers du pied :
- Orfèvre, charge menus ouvrages et jurande (a + c + f)
à l’extérieur du pied :
- Décharge gros ouvrages et crabe (d + h)
à l’intérieur du binet :
- Orfèvre, charge menus ouvrages et jurande (a + c + f)
à l’intérieur de la bobèche :
- Orfèvre, charge et jurande N (a + b + g)
à l’extérieur de la bobèche :
- Décharge menus ouvrages et crabe (e + h)
sur le second flambeau (625g):
sous l’ombilic :
- néant
au revers du pied :
- Orfèvre, charge menus ouvrages et jurande (a + c + f)
à l’extérieur du pied :
- Décharge gros ouvrages (2 x) et crabe (d + h)
à l’intérieur du binet :
- Orfèvre, charge menus ouvrages et jurande (a + c + f)
à l’intérieur de la bobèche :
- Orfèvre, charge et jurande M (a + b + f)
à l’extérieur de la bobèche :
- Décharge menus ouvrages et crabe (e + h)
-----
Le maître orfèvre
Né vers 1723, ancien compagnon chez plusieurs maîtres français ou étrangers, Joseph-Théodore Van Cauwenbergh ou Vancombert obtient arrêt du Conseil et lettres patentes en février-mars 1770. Demeurant rue Saint-Louis, il est reçu maître à Paris le 10 mars 1770, avec la caution de Pierre Montagne; le 15 mars, il fait insculper son poinçon. En 1774, au rôle de l'impôt du 20e, demeurant place Dauphine, il est soixante-huitième pour l'importance des affaires. Il demeure rue de Harlay de 1776 à 1787 [Mabille n°204-209, p.138-140].
Il est victime d'un vol très important en 1786 (plus de 100'000 livres de marchandises), à la suite duquel on n'entendra bientôt plus parler de lui. On n'a recensé aucune pièce de Vancombert postérieure à 1788.
On pourra se reporter avec bonheur à la notice très complète consacrée à cet orfèvre sur le site Le poinçon de Paris & autres (traduction française de la notice de l'Allgemeines Künstlerlexikon, vol. 112)
-----
Références
Beuque I: Emile Beuque, Dictionnaire des poinçons, tome I, de Nobele, Paris 1962
BP: Michèle Bimbenet-Privat et Gabriel de Fontaines, La datation de l'orfèvrerie parisienne sous l'Ancien Régime, Paris-Musées 1995
Dennis II: Faith Dennis, Three Centuries of French Domestic Silver, tome II, The Metropolitan Museum of Art, New York 1960
Mabille: Gérard Mabille, Orfèvrerie française des XVIe XVIIe XVIIIe siècles - Catalogue raisonné des collections du Musée des Arts Décoratifs et du Musée Nissim de Camondo, Flammarion, Paris 1984
Nocq IV: Henry Nocq, Le poinçon de Paris, Léonce Laget, Paris 1968, tome IV
 

À voir aussi