Plat en argent massif, XVIIIe siècle

J.-P. Alquier, Genève, 1770-1773 ou 1776-1778

Plat en argent massif, XVIIIe siècle
Modèle à six contours et moulures de filets
Argent 1er titre (XI deniers, soit ~916/1000)
Genève, orfèvre Jean-Pierre Alquier (1736-1817)
Datable entre 1770 et 1773 ou entre 1776 et 1778
Poids: 707 g
Diamètre: 29,5 cm

Monogramme postérieur (LA) sur le marli.

Au revers:
- Poinçon du maître-orfèvre Jean-Pierre Alquier (Montpellier 1736 – Genève 1817), reçu maître le 26 janvier 1770.
Né à Montpellier, Alquier a été reçu habitant de Genève le 14.08.1769 et bourgeois de la même ville le 25.05.1779.
Il a présenté comme chef d’oeuvre pour sa maîtrise un pot à lait et deux salières.
Le Musée d’Art et d’Histoire de Genève conserve dans ses collections un plat de cet orfèvre (AD 17008, entre 1785 et 1787).

- Poinçon de titre et de ville aux armes de Genève et aux initiales du maître-juré (AP).
Ces initiales peuvent renvoyer à André Patry III (1733-1781, maître en 1755), juré entre 1770 et 1773 ou à Augustin Philibert (1729-1812, maître en 1749), juré entre 1776 et 1778.

- Striche de contrôle (trace d’enlèvement d’un copeau d’argent par l’essayeur-juré pour vérification du titrage par coupellation).

- Initiales de propriété FC insculpées sur la bordure. Le négatif de la frappe, un peu trop forte, se devine à l’avers aux deux interruptions de la moulure.
____________________________________________________

Très bel état général, superbe patine (rayures d'usage).
Belle réparation ancienne à l’argent d’une fente à l’une des pointes. Cette fente très nette, qui ne se devine qu'à grand peine à l'avers, est sans doute due à un estampage trop violent de la pièce - et donc contemporaine de la fabrication, de même que la réparation, peut-être effectuée par l'orfèvre lui-même.
____________________________________________________

Bibliographie: François de Vevey, Manuel des orfèvres de Suisse romande, Fribourg 1985 (p. 56 pour le poinçon de maître-juré; p.63-64 pour Alquier).

À voir aussi