Assiette en étain Ambuel - de Platea, vers 1665

Potier Etienne Delafontaine (1610-1683)

Petite assiette en étain "à la Cardinal" armoriée Ambuel - de Platea
Etienne Delafontaine (1610-1683), potier d'étain à Genève [Schneider & Kneuss 1983, p. 99 n° 647]
Poinçon de la ville de Sion (armes de la ville surmontées d'un mousquet) [Schneider & Kneuss 1983, p. 344]
Armoiries d'alliance Ambuel - de Platea
Marques de propriété au dos, gravée [AC] et frappée [ALDT, pour Antoine-Louis de Torrenté?]
-----
Trace de réparation ancienne à l'étain (à 5h; voir photo de détail)
Petits chocs, rayures et traces d'usage
Très belle patine
-----
Diamètre: 21 cm
Poids: 424 g
-----
Le potier
Cette charmante petite assiette (qui devait être à l'origine un présentoir de channe) est due au célèbre Etienne Delafontaine (1610-1683), issu d'une famille de potiers d'étain installée à Genève depuis le milieu du XVIe siècle. Son joli poinçon quadrilobé porte au centre la date de 1609, qui est celle de l'ordonnance de modification de l'alliage, porté à 17 livres de plomb pour 100 livres d'étain [Genava 1942, p. 450]. L'ordonnance prévoyait qu'on envoie à la fonte tous les ouvrages de l'ancienne ordonnance de 1557 (c'est également l'ordonnance de 1557 qui exige que les potiers appliquent sur leurs produits la lettre F pour "étain fin").
-----
Les armoiries
Armoiries d'alliance timbrées d'un casque ailé avec fleur de lys en cimier. Très beaux lambrequins.
1) Ecartelé aux I et IV d'azur à la fleur de lys d'or; aux II et III d'azur au chevron d'argent accompagné en pointe de 3 coupeaux d'or et en chef de 2 étoiles à 5 rais d'or, qui sont d'AMBUEL, à dextre [AV 1946, p. 9];
2) Tranché: au I de gueules à la fleur de lys d'argent; au II d'azur aux 3 besants d'or rangés en bande, qui sont de PLATEA, à senestre [NAV 1984, II, p. 177]. À noter l'intéressant repentir du graveur qui, dans un premier temps, a ébauché une bande pour les besants.

Ces armoiries peuvent renvoyer à l'union, le 21 février 1661, de Emmanuel Ambuel et de Catharina de Platea [Curiger 1960, p. 18 note 3]. Comme le mariage n'a duré que neuf ans (Emmanuel Ambuel se remarie le 13 avril 1670 avec Maria Josepha Voluz), on peut dater assez précisément cette assiette entre 1661 et 1670.
-----
Bibliographie
[AV 1946]
Armorial Valaisan / Walliser Wappenbuch, Orell Füssli, Zurich 1946
[NAV 1984, II]
Nouvel armorial valaisan, volume II, éditions du Scex, Saint-Maurice 1984
[Curiger 1960]
Othmar CURIGER, L'Hôtel de Ville de Sion (1657-1665), In: Vallesia: bulletin annuel de la Bibliothèque et des Archives cantonales du Valais, des Musées de Valère et de la Majorie = Jahrbuch der Walliser Kantonsbibliothek, des Staatsarchivs und der Museen von Valeria und Majoria, 1960
[Genava 1942]
"La vaisselle d'étain", In: Genava: revue d'histoire de l'art et d'archéologie, 20, 1942, pp. 449-454
[Schneider & Kneuss 1983]
Hugo SCHNEIDER & Paul KNEUSS, Zinn, Die Zinngiesser der Schweiz und ihre Marken, Walter-Verlag, Olten und Freiburg im Breisgau 1983


 

À voir aussi