12 cuillères en vermeil dans leur écrin

J.-B. Landry, Paris entre 1826 et 1833

Série de douze cuillères à thé en vermeil
dans leur écrin d'origine en maroquin rouge doré au petit fer
Longueur: 14,6 cm
Poids total: 253 g
-----
Orfèvre Jean-Baptiste Landry (~1797-1846), maître en 1826, orfèvre-cuilleriste au 6, cour Lamoignon à Paris.
Son poinçon [un pied d'homme / LANDRY / .B], utilisé de 1826 à 1833 [voir Arminjon n°02218, p.231]
Poinçon de 1er titre [Michel-Ange] et de moyenne garantie avec contremarque [masque facial] pour Paris, 1819-1838 [voir Beuque n°26, p.4 & n°107, p.13]
-----
Très beau modèle Restauration aux cuillerons pointus et au décor de chutes de fleurons & d'agrafes feuillagées; un écusson [vierge] en réserve sur la spatule.
Très bon état général, et des cuillères & du vermeil.
On notera avec bonheur le rappel subtil des fleurons sur l'écrin.
Voir pour comparaison une cuillère de Landry [n°OA9810] conservée au Louvre.
-----
Références:
- Catherine Arminjon & al., Dictionnaire des poinçons de fabricants d'ouvrages d'or et d'argent de Paris et de la Seine, 1798-1838, Cahiers de l'Inventaire 25, Paris 1991
- Emile Beuque, Dictionnaire des poinçons, tome I, de Nobele, Paris 1962

À voir aussi